• post.68

    http://img382.imageshack.us/img382/8153/capture2se0.jpg

    http://img395.imageshack.us/img395/7581/capturerb6.jpg

     

    Déambulations incertaines sous les spectres oranges. La ville nous absorbe, nous dévore. Nous pénètre jusqu'à l'os. Soudaine et Sublime. Carnivore. Étourdissante. Par son bruit, ses froissures, par ses replis et meurtrissures. Assourdissante. Les couloirs souterrains regorgent de plaisirs insanes. L'odeur encore tiède de l'urine sur un carrelage suintant, et les cheveux trop gras des personnages nocturnes, passivement décharnés, main tendue, âme éteinte. Latente.

    Il est 5 heures, Paris s'éveille. Paris s'éveille, Monstre de pierre ancienne sublimée par la nuit, l'éclairage électrique. Les parfums nostalgiques. Et les anges vagabondent alors, hésitants, sarcastiques. Se couchera-t-on, raconte moi Cigale, danserons nous toute la nuit? Percutons nos corps aux accords encore et encore. Il est 5 heures, Paris obscène. Savourons les délices nocturnes de la ville voilée où l'on s'égare au détriment d'une folie douce. Où les démons s'étreignent une fois le rideau tiré, les passions animales, Un Magnifique théâtre de la Catastrophe. Dont la Superbe incontestable pervertit les esprits, le rend détestables à tout prix. Il est cinq heures. Je n'ai pas sommeil.

     

    Photographies. A partir de ma vidéo en cours, Electre.


  • Commentaires

    1
    Mercredi 1er Août 2007 à 00:01
    Pas...
    de remerciements. Je profite de cet endroit aussi. C'est agréable.
    2
    Mercredi 1er Août 2007 à 00:11
    ...
    Paris je l'aime. Et tes mots sont sublimes.
    3
    Mercredi 1er Août 2007 à 00:23
    <3
    * sautille *
    4
    Mercredi 1er Août 2007 à 00:24
    .
    J'ai hâte. Une poignée de jours. Sillonne le secteur pour savoir s'il y a des bars à vodka. =)
    5
    Yan
    Mercredi 1er Août 2007 à 11:59
    ???
    Mais comment fais-tu pour toujours m'emporter si loin avec tes paroles ? Zoubi la nymphette
    6
    Dimanche 5 Août 2007 à 20:57
    hum hum...
    "Déambulations incertaines sous les spectres oranges. La ville nous absorbe, nous dévore. Nous pénètre jusqu'à l'os. Soudaine et Sublime. Carnivore." Je préfère me faire ingurgiter par une ville que par les hommes....
    7
    Joloma
    Lundi 6 Août 2007 à 16:23
    Incompréhension voulue
    Incompréhension, passe ton chemin, il n'est pas tiens, il n'est pas moi et ne seras jamais toi!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :