• post.217

     

    mer

     

    premier mouvement (introduction)
    des journées dans le noir

    puis / agression de la lumière par le cercle de l'œil

    trop ouvert / sexes éloquents
    soudain tout se rétracte: tu
    te rétractes

    c'est le deuxième mouvement
    la fugue 

    dans une mémoire des lieux / tu rejoues, tu
    reconnais, le terrain, familier
    tu refais
    maladroite

    le palimpseste de tes histoires


  • Commentaires

    1
    Dimanche 29 Mai 2011 à 22:46
    ...
    j'espère que ce n'est pas terminé
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :