• post.205

     

    traînée
    de poudre (elle se répand)

    liquide, en excuses
    « bang bang » - mais
    sans le faire exprès

    anthologie de la détonation

    avaler sans arrêt / la poussière
    où tu t’es ouvert le ventre, percée (le jour que l'on ignore)
    la bouche, dans un mouvement mécanique
    engloutit déglutit
    la peau de la chair à canon

    première / en ligne

     


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :